• Menu
  • Menu
solitude après une rupture

8 conseils pour faire face à la douleur de la solitude après une rupture

La rupture amoureuse, même s’il y en a des milliers chaque jour dans le monde, n’est jamais un événement anodin. Tant qu’on a encore de la force et du courage pour préserver l’amour, il faut tout donner avant d’y mettre fin. La rupture, même si les deux partenaires l’ont décidé de façon objective, est douloureuse.

Les souvenirs, l’interdépendance, le vécu quotidien, les projets entamés ensemble font qu’on ne peut pas s’en détacher facilement. La solitude a cependant du bon. Lorsque les moments de tristesse vous envahissent, il faut savoir s’accrocher à ces avantages et se dire qu’il y a du positif dedans.

Après la rupture, on fait moins de compromis

Parfois, nous ne nous rendons pas vraiment compte que dans une relation amoureuse, on a l’obligation de céder une grande partie de nos désirs pour faire plaisir à l’autre. Nous voulons suivre un match palpitant de la Ligue des Champions alors que l’autre ne veut pas rater sa série quotidienne. Ou vice versa.

Le loisir, après une dure journée de travail, est pour beaucoup de personnes un garant de l’équilibre psychologique. Lorsque parfois il vous arrive d’être triste parce que vous êtes seul, pensez à la joie d’être libre de s’amuser comme vous voulez.

Ensuite, n’oubliez pas qu’avec un partenaire, vous avez aussi l’obligation de faire régulièrement des tâches ménagères. En vérité, lorsqu’on est avec quelqu’un, ces tâches viennent naturellement. Parfois nous les exécutons, cependant, par pur scrupule. Lorsqu’elles doivent être faites au moment où nous ne sommes pas vraiment disponibles, cela devient une contrainte faite à contrecœur.

N’oubliez pas que quand vous êtes seul, vous avez le choix de les faire quand vous voulez.

Quand on est seul, on peut se promouvoir

Après s’être séparé de votre bien-aimé, au milieu de votre tristesse, n’oubliez pas que vous avez aussi plus de temps pour vous renforcer. Reprenez les projets que vous aviez eus en tête avant que vous ne soyez en couple. Vous vouliez apprendre à dessiner? Faites-le, désormais vous avez le temps. Faites des introspections, de la méditation, du sport, des cours de chant, etc. C’est le moment idéal pour se reprendre en main ou pour découvrir de nouveaux talents.

Vous aurez aussi la chance de vous rendre émotionnellement indépendant. Si vous êtes resté longtemps en couple, vous verrez que vous n’avez plus l’habitude d’être seul. La séparation est une bonne occasion pour entamer de nouveaux projets sans l’aide de personne. C’est aussi le moment idéal pour savoir si vous pouvez vivre seul ou non. N’oubliez pas qu’au terme de cette vie terrestre, vous devez, au moins une fois, être seul.

Après la séparation, on est aussi libre de choisir ce qu’on mange et le moment de le cuisiner. Vous n’aurez plus à tenir compte du goût et de l’emploi du temps de l’autre. Vous mangez ce que vous voulez, quand vous voulez et où vous voulez. Faites, cependant, en sorte que ce soit bénéfique pour vous sur le plan sanitaire.

Après la rupture, on s’épanouit socialement

Lorsque vous redevenez célibataire, profitez-en pour retrouver vos anciens amis. La vie en couple vous a certainement fait perdre de vue certaines personnes à qui vous teniez. C’était normal, car vous aviez des obligations envers votre partenaire, sa famille et ses amis.

C’est aussi un moment idéal pour se reconstruire de nouveaux groupes de références. Vous avez du temps pour vous consacrer à votre communauté de joueurs en ligne, de supporters de club, de passionnés de telle ou telle activité ou à votre religion.

Enfin, c’est le moment parfait pour vous engager à servir la communauté. Vous êtes désormais libre de faire du bénévolat. Vous avez du temps pour aider les plus nécessiteux. Faites-le, vous verrez que cette période de votre vie sera davantage remplie d’épanouissement que de tristesse.

isabelle-dupuy-heure-miroir
Isabelle Dupuy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.