• Menu
  • Menu
les appels du coeur

Apprenez à écouter les appels de votre cœur

Écouter son cerveau et sa raison plutôt que son cœur. Voilà comment la majorité d’entre nous arpente le long chemin de la vie. En effet, prioriser les choix rationnels et sensés est plus prudent. Mais aussi, pour l’homme, il est plus facile d’accepter une chose ou une idée lorsque l’on sait de quoi elle est faite, comment et pourquoi. Or, le cœur ne nous explique pas toujours ses appels. À un moment donné dans notre vie, il nous dit ce qu’il faut faire sans en donner le sens ou sans que l’on arrive à le comprendre. Tel est le cas en amour.

Actuellement, peu sont capables de réellement suivre leur cœur. Avec l’évolution, l’humain n’a plus l’habitude de ressentir, car il est devenu beaucoup trop mental et réfléchi. Il n’y a rien de mal à être raisonnable, détrompez-vous ! Notre cerveau n’est pas là que pour diriger notre corps. Mais l’inconvénient est que l’on oublie qu’il y a en nous un cœur qui bat et qui sait ce qui est bon pour nous !

Par conséquent, au lieu de simples appels, le cœur lance des cris et des SOS qui sont malheureusement perçus comme des signaux dangereux. Des signaux qui sont aussitôt ignorés, car ils symbolisent l’inconnu, l’incompris et le mystère. Sachez toutefois qu’en écoutant les appels de votre cœur, sans pour autant délaisser les raisonnements rationnels et cartésiens, vous ouvrez votre voie vers une vie plus saine et harmonieuse.

Réapprendre à écouter son cœur : c’est possible !

Lorsque nous étions des enfants, on rêvait de conte de fée, on croyait à la magie et aux fantaisies. Notre cœur était pur et notre raison était guidée par notre cœur. Avec le temps, en grandissant, la société nous inflige des règles et des idéologies qui vont dicter nos comportements et influencer notre façon de penser.

Petit, on nous incite, on nous exige même de garder les pieds sur terre, de ne pas avoir confiance aux décisions à chaud et prises avec la colère, l’euphorie, la joie ou la tristesse, de ne pas trop se fier à nos intuitions et à notre instinct ; car ils sont insensés, inexplicables et dénués de toute raison. L’intelligence, la morale et l’esprit prônent alors sur le cœur. Il nous est devenu difficile d’écouter notre cœur.

Or, écouter son cœur est autant essentiel que d’écouter la voix de la raison. Il est même plus important, car le cœur n’intervient pas à tout bout de champ. Ainsi, à chaque fois qu’il interagit ou réagit, son message en vaut le coup d’être écouté et d’y prêter attention.

Commencer à écouter son cœur n’est jamais trop tard. En effet, s’il bat encore dans votre poitrine et que vous continuez à éprouver des émotions, des sentiments et à ressentir vos intuitions, cela est possible. Comment apprendre ou plus précisément comment réapprendre à écouter son cœur ? Découvrons-le ensemble !

Écouter les appels du cœur : comment faire ?

Une ou plusieurs fois dans votre vie, des proches vous ont sûrement conseillé de suivre votre cœur. « Il te suffit de suivre ton cœur et tout ira pour le mieux » disent-ils. Mais savez-vous comment vous y prendre ? « Suffire » n’est pas le terme approprié, car dorénavant, écouter les appels de votre cœur est plus difficile. Il aurait été parfait d’antan, lorsque vous étiez un enfant avec un cœur et un esprit purs. Aujourd’hui, il est essentiel de travailler dessus.

Se laisser guider par votre intuition

Grâce au cœur, non seulement vous éprouvez des émotions et des sentiments divers, mais vous pouvez aussi avoir des intuitions. En fait, l’instinct est comme une petite voix au fond de vous. Il vient du cœur et lui permet de communiquer avec votre conscient. Vos intuitions sont donc des appels de votre cœur qui vous permettront d’atteindre la vérité. En acceptant de vous laisser guider par votre instinct, vous réapprenez petit à petit à écouter et à faire confiance à votre cœur.

Pratiquer la méditation

La méditation implique surtout de faire le vide dans la tête, dans l’esprit. De ce fait, elle vous incite à éloigner de vous les pensées négatives et les idées stressantes et à l’inverse vous guide à écouter à l’intérieur de vous, à faire des introspections et des auto-discernements. La pratique de la médication est donc idéale pour être toute ouïe à votre cœur car vous allez vous reconnecter sur vous-même.

Travailler sur la confiance en soi

Le manque de confiance en soi et d’estime de soi empêche d’écouter son cœur. Il est donc primordial de travailler sur son image de soi et sur les croyances limitantes que l’on a sur notre personne. Pour ce faire, il faut apprendre à s’aimer et à s’accepter.

Vous pouvez commencer par répondre aux besoins de votre propre chef, faire des activités qui vous reflètent, vous faire des compliments, etc. Une fois votre confiance en soi rétablie, vous pouvez facilement entendre les appels de votre cœur.

isabelle-dupuy-heure-miroir
Isabelle Dupuy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.