• Menu
  • Menu
Déséquilibre-des-chakras

Comment comprendre que l’un de vos chakras est déséquilibré ?

Vous sentez-vous mal à l’aise ? Vous sentez-vous vivre dans une spirale incompréhensible de tensions diverses ? Avez-vous mal quelque part ? Peut-être que vous avez un chakra qui fonctionne mal et qui perturbe votre vie. Peut-être y en a-t-il plusieurs qui se mettent en déséquilibre et vous troublent intérieurement et extérieurement.

Avec l’expansion des pratiques et soins orientaux, on entend beaucoup parler de cette notion. Les films, les dessins animés, les stars et les sportifs célèbres en parlent, mais de façon furtive. Dans cet article nous allons essayer de vous résumer l’essentiel de ce qu’on doit connaître sur les chakras, surtout lorsqu’il y en a qui sont déséquilibrés.

Qu’est-ce que le chakra ?

Théoriquement tout ce qui existe dans l’univers est fait d’énergie. Selon leurs natures, ces énergies s’attirent ou se repoussent les unes par rapport aux autres. Nous-mêmes nous sommes composés d’énergie. Notre corps somatique ne bouge que par lui. Notre esprit intérieur aussi en est un et émet des vibrations dont la nature dépend de ce qu’elle contient.

Par définition, les chakras sont des cercles d’énergies qui se trouvent un peu partout dans notre corps. Ils fonctionnent un peu comme des tourbillons énergétiques et renforcent celles qui circulent à travers nous. La traduction originale même du mot chakra est le cercle ou la roue.

Les chakras se comptent par milliers dans notre corps, mais théoriquement ils sont divisés en deux catégories : les innombrables chakras secondaires et les 7 chakras principaux. Ces centres spirituels, considérés comme principaux points de jonction de la circulation énergétique sont localisés sur la ligne de notre colonne vertébrale. Théoriquement, les énergies qui transitent en nous sont intensifiées par ces chakras pour mieux rayonner dans le monde extérieur.

Parmi les sept chakras principaux, il y a le chakra de la racine, celui qui est relié à la terre et aux sensations physiques. Il y a aussi le chakra sacré, celui des pulsions et des sentiments. Le chakra du nombril, qui intensifie nos relations avec notre groupe d’appartenance. Le chakra du cœur, celui de l’amour et du système circulatoire. Le chakra de la gorge, lié à l’expression et l’éloquence de l’individu. Le chakra frontal ou le troisième œil, qui permet la clairvoyance et la vision au-delà des apparences. Enfin le chakra du crâne, qui concerne la sagesse, le lien avec le monde spirituel et la conscience de l’harmonie universelle.

Comment identifier le déséquilibre du chakra ?

Lorsque tous les chakras sont ouverts et fonctionnent correctement, les énergies qui transitent en vous et qui passent par ces tourbillons de jonctions sont intensifiées. Vous rayonnez alors plus intensément. Par contre, lorsque l’un ou plusieurs de ces chakras sont faibles, ils ont des conséquences néfastes dans la vie matérielle et sur le plan supérieur.

La baisse ou la fermeture d’un des chakras principaux peut passer inaperçu, car en général, ceux qui sont plus forts tendent à compenser. Les chakras sont aussi dynamiques et les défaillances peuvent être transitoires. Il arrive qu’un chakra habituellement fort chez une personne devienne subitement faible, puis reprenne son état initial. Il faut parfois un auto-examen minutieux et profond pour identifier les chakras décroissants ou sur le point de se fermer.

Lorsqu’un ou plusieurs chakras principaux s’affaiblissent ou se bloquent, les énergies qui transitent en vous circulent mal. Ce déséquilibre des chakras se manifeste aussi bien dans le monde extérieur de la personne que dans sa vie intérieure. Il arrive même que ses relations avec le plan spirituel soient perturbées.

Une insécurité matérielle subite, un manque d’argent sur une période prolongée, des maladresses incompréhensibles, une incapacité à concrétiser des projets peuvent être des signes clairs d’un blocage. De même, un manque de confiance en soi prolongé, une angoisse, la crainte de l’avenir ou la sensation d’un manque d’éloquence évidente en sont aussi des signes. Des problèmes de santé, un affaiblissement du système immunitaire, une maladie cardio-vasculaire, les troubles hormonaux ou métaboliques correspondent également à un affaiblissement de chakra.

Il en est de même pour l’incapacité à se connecter avec le monde spirituel ou à sentir leur existence.

Bref, les signes d’un déséquilibre des chakras sont multiples et de natures diverses. À part l’introspection, des tests de style psychotechniques sont proposés sur internet et ont prouvé leur efficacité pour aider les gens à identifier leurs chakras faibles ou endormis.

Comment restaurer l’équilibre ?

Une fois que vous avez identifié les chakras affaiblis en vous, il ne vous reste plus qu’à restaurer l’équilibre. Les moyens pour le faire sont multiples, mais ce qui est certain c’est que ce sont des exercices qui s’étendent sur la durée et qui demandent de l’implication.

La méditation, le yoga et les soins de type acupuncture sont les moyens les plus connus pour renforcer le chakra. Il existe par exemple des postures spécifiques et des mots de focalisations spéciales pour chaque type de chakra à renforcer. Il y en a aussi en développement personnel qui prônent le renforcement du chakra par des efforts de changements d’attitudes, d’habitudes, de vision de la vie ou même d’objectif. Leurs résultats sont pertinents et ont des effets durables.

isabelle-dupuy-heure-miroir
Isabelle Dupuy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.