• Menu
  • Menu
135 - Comment un empathe peut récupérer de l'épuisement émotionnel et physique

Comment un empathe peut récupérer de l’épuisement émotionnel et physique ?

Un empathe est une personne éprouvant de l’empathie et de la compassion pour autrui. Peu importe la situation, la relation interpersonnelle et le lieu, l’empathe ressent, voit et écoute à un niveau supérieur à la moyenne. Cependant, une personne faisant preuve d’empathie au-delà de la moyenne a généralement du mal à gérer ses émotions et son énergie.

Plusieurs empathes souffrent de troubles psychogènes liés à un burn-out sans qu’ils ne s’en rendent compte. Dans le domaine professionnel, les professionnels de la santé et du travail social sont les plus souvent atteints.

Pourquoi un empathe souffre d’épuisement émotionnel et physique ?

L’épuisement émotionnel, physique et psychique sont causés par plusieurs facteurs professionnels, organisationnels ou individuels.

  • Les facteurs de risque individuels

Les empathes éprouvent de l’empathie pour le sort d’autrui sans en attendre en retour. En étant une oreille attentive pour les autres personnes, les personnes empathiques ressentent exactement ce que ces derniers ressentent. Les empathes les libèrent ainsi d’un certain poids qu’ils portent à leur tour.

Cependant, les empathes ont du mal à trouver des personnes pouvant ressentir ce qu’ils ressentent envers les autres. Ce manque de soutien social peut engendrer un épuisement émotionnel pour eux. Les empathes ressentent également le besoin d’aider les autres qui les pousse à vouloir aider les membres de leur famille ou leurs collègues dans leurs tâches. Cependant, trop de travail engendre un épuisement physique et psychique pour eux.

Dans le domaine du travail, les professionnels exigent parfois un niveau élevé pour ce qui est de la qualité des soins prodigués. Des difficultés ou une incapacité à répondre à ces exigences conduisent à une faible estime de soi, une dépression jusqu’à causé un burn-out.

  • Les facteurs professionnels

Pour les professionnels de la santé et du travail social, plusieurs sont les facteurs pouvant engendrer un épuisement émotionnel et surtout physique. Parmi cela figure le déséquilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Non seulement, les empathes ressentent ce que chaque membre de leurs familles ressentent mais ils en font de même pour leur collègues.

La grande majorité des empathes ont tendance à relier la famille au travail. Ils emportent les sentiments positifs ou négatifs de la famille au bureau le matin et rentrent à la maison avec tous les sentiments des collègues du travail le soir. Résultat, ils n’ont du temps que pour ressentir les émotions des autres sans penser aux leurs.

En outre, une exposition répétée et prolongée à la souffrance et aux traumas d’un patient peut les fatiguer sur le plan psychique et émotionnel. A force d’écouter leur patient, les professionnels se mettent facilement dans leur peau jusqu’à vivre leur ressenti. Un patient dépressif contamine facilement un psychologue ayant des difficultés à gérer ses émotions ou à se mettre des limites à son niveau de compassion.

  • Les facteurs organisationnels

Dans une entreprise, les personnes chargées du bien être des employés sont les responsables des ressources humaines. Lorsqu’un employé a une plainte à déposer, il s’adresse à ces derniers en premier.

Des ressources humaines insuffisantes entraînent une mauvaise organisation au sein d’une société. Les employés empathiques prennent donc leur rôle à écouter et tenter de trouver une solution pour leurs collègues. Sachant qu’un employé ne peut pas supporter de ressentir de l’empathie pour tous les employés d’une entreprise. Cela le surcharge dans son travail jusqu’à entraîner un épuisement psychique.

Par ailleurs, des empathes victimes d’isolement professionnel sont aussi susceptibles de fatigue émotionnelle. Les empathes ont eux aussi besoin de converser et d’avoir de bonnes relations sociales. Un empathe isolé peut tomber dans la dépression et vivre un burn-out sans le savoir.

quels sont les symptômes d’un épuisement émotionnel et physique

Un éventail de symptômes peut apparaître et évoluer vers des syndromes d’épuisement émotionnel et physique comme :

  • L’irritabilité.
  • Un refus de prendre du repos.
  • Un sentiment d’anxiété.
  • Un sentiment d’anxiété.
  • Un sentiment d’insécurité.
  • Des formes de détresse psychologique.
  • Une perte d’empathie.
  • Des troubles anxiodépressifs.
  • Une fatigue générale.
  • Dépression.
  • Un stress constant.

Comment un empathe peut récupérer de l’épuisement émotionnel et physique ?

Plusieurs stratégies visent à prévenir la survenue et le traitement des personnes victimes d’un épuisement émotionnel et physique. Elles sont divisées en trois catégories.

1. Les stratégies individuelles

Tout d’abord, pour prendre soin des autres, il faut être en mesure de s’occuper de soi-même. Pour cela, il est important de s’établir des limites claires et savoir différencier la vie professionnelle de la vie privée.

En outre, il est important de prendre du temps pour soi dans le but de développer ses propres centres d’intérêt. Il peut s’agir de culture, de spiritualité ou des hobbies.

2. Les stratégies professionnelles

Intégrer une sensibilisation ou une formation sur les risques de l’épuisement émotionnel et physique est bénéfique pour chaque entreprise. Cette méthode vise à prévenir la survenue du syndrome. Elle permet aux personnels d’adopter les habitudes adaptées pour le bon fonctionnement social au sein de l’entreprise.

3. Les stratégies organisationnelles

Les heures de débriefing informels comme les heures de cafés, de pause ou de déjeuner sont des outils importants pour éviter l’isolement. Elles permettent à chacun de se partager leur propre expérience de travail et développe également leur sens de l’écoute et de solidarité entre eux.

isabelle-dupuy-heure-miroir
Isabelle Dupuy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.