• Menu
  • Menu
124 - Peut-on se fier à son intuition pour prendre une décision importante

Peut-on se fier à son intuition pour prendre une décision importante ?

L’intuition est la connaissance directe et immédiate d’une vérité. Elle se manifeste dans l’esprit sans besoin de recourir au raisonnement. Parfois, l’intuition est considérée comme une forme privilégiée de connaissance. Elle permet une compréhension plus vraie et plus profonde d’un objet ou d’un sujet.

C’est un processus par lequel on n’arrive pas à une vérité grâce à la pensée, mais en utilisant le cœur et l’esprit. Est-il possible de se fier à son intuition pour prendre des décisions importantes ? Pour avoir des réponses concrètes, vous êtes invité à poursuivre votre lecture.

Caractéristiques de l’intuition

Alors que la pensée rationnelle peut être comprise, vérifiée, transmise et traduite en actions cohérentes, l’intuition est perçue comme insaisissable, difficile à transmettre et invérifiable. Cependant, elles sont complémentaires, c’est à dire : l’une est interdépendante de l’autre.

En général, l’intuition se fonde sur une vision globale de la situation et moins sur une analyse d’aspect particulier. Elle se manifeste spontanément comme un éclair. Également, l’intuition n’est pas soumise à notre volonté. C’est-à-dire que nous ne pouvons pas contrôler sa manifestation.

À part cela, l’intuition s’accompagne d’un sentiment de certitude, qui vous rend convaincu de l’idée qui vous est venue à l’esprit. L’intuition vous donne l’impulsion pour agir immédiatement et vous ne ressentez pas le besoin de planifier des actions parce que vous savez clairement ce qu’il faut faire.

En bref, l’intuition peut être quelque chose qui attire votre attention, d’un souvenir récurrent, d’une personne qui semble intéressante ou même d’un rêve. Peu importe comment elle apparaît, l’important est d’être conscient lorsque notre intuition essaie de nous communiquer.

Comment l’intuition influence-t-elle la prise de décision ?

L’intuition est souvent associée à la créativité, c’est pourquoi elle influence la plupart de nos décisions. En principe, la prise de décision nécessite la considération de plusieurs paramètres logiques comme :

  • Les conditions requises ;
  • Le temps nécessaire ;
  • Les ressources disponibles ;
  • Les possibilités ;
  • etc.

Cependant, lorsque l’intuition s’impose dans la pensée, vous décidez plus rapidement. Même si des idées ont déjà été validées, l’intuition sur les risques peut vous contraindre à revenir sur votre propre parole et à suivre un autre chemin.

La raison et l’intuition : deux systèmes qui doivent fonctionner ensemble pour vous aider à prendre la meilleure décision.

Même si se fier à son intuition est parfois bénéfique, il peut exister des cas où vous vous trompez. Donc, même si vous avez confiance en votre intuition, il ne faut jamais négliger la logique.

Si nous comprenons la nature complémentaire de l’intuition et de la rationalité, nous pouvons mieux les intégrer dans les processus de prise de décision et de résolution de problèmes. Donc, un bon conseil consiste à créer des conditions de travail et de communication qui permettent aux deux systèmes de travailler ensemble.

Conseils pour bien écouter son intuition pour les prises de décisions ?

1. Essayez de comprendre comment vous vous sentez par rapport à la décision

Imaginez que vous avez pris la décision. À cet égard, remarquez le premier sentiment, la première sensation, le premier mot ou la première image qui vous vient à l’esprit.

Parlez à vous-même en vous regardant dans un miroir et remarquez les expressions de votre visage. Elles sont directement liées à vos émotions. Essayez de savoir si vous êtes heureux, anxieux, ou effrayé par rapport à la décision. C’est dans une situation pareille que votre intuition vous répond.

2. Simulez les solutions dans votre esprit

Fermez les yeux et réfléchissez aux conséquences de chaque alternative qui vous est proposée. Visualisez chaque chemin dans votre esprit comme si vous le vivez réellement. Lorsque vous faites cela, prêtez attention à ce que vous ressentez dans chaque situation. Cherchez à savoir lequel est le plus naturel et le plus léger. En écoutant votre cœur, vous trouverez la bonne réponse.

3. Ne cédez pas aux pressions extérieures

Pour mieux entendre votre intuition, ne vous laissez pas influencer par la pression extérieure. Lorsque nous sommes exposés à trop de pression pour décider tout de suite, nous inhibons le flux de l’intuition.

Bien sûr, l’intuition peut fonctionner dans des situations extrêmes, mais s’il est possible d’y aller doucement et de donner à votre cœur le temps de parler, alors faites-le. Une trop grande pression ne fera qu’engendrer de l’anxiété et des pensées négatives, ce qui ne fera qu’entraver votre intuition.

4. Interrogez-vous : à quel point la décision va-t-elle changer votre vie ?

Il est étonnant de constater à quel point nous gaspillons de l’énergie à essayer de prendre des décisions insignifiantes. Le conseil ici est de vous demander à quel point cette décision va changer votre vie. Si c’est quelque chose de petit, laissez tomber. S’il s’agit de quelque chose d’important, essayez de vous informer sur les possibilités. Votre intuition parlera à travers votre cœur.

isabelle-dupuy-heure-miroir
Isabelle Dupuy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.