• Menu
  • Menu
Se-mettre-en-colère

Pourquoi se mettre en colère ? Cette émotion a-t-elle un sens spirituel ?

Tout le monde sans exception a déjà été en colère ou a été confronté à la colère d’une autre personne ne serait-ce qu’une seule fois dans sa vie. Imparfaits que nous sommes, cette émotion qualifiée de négative et destructive n’est pas étrangère à la nature humaine. Au contraire, ne pas être en colère face à des circonstances fâcheuses serait anormal, ne croyez-vous pas ?

En effet, c’est une réaction naturelle, voire indispensable à notre équilibre. Supprimer sa colère serait comme nuire à son authenticité. Dans cet article, découvrez tous les aspects de la colère.

Se mettre en colère : indispensable ou pas ?

Il ne décollera jamais celui qui ne sait pas pourquoi il s’est mis en colère. Pour comprendre si la colère est utile et raisonnable ou si elle est insensée, il faut commencer par savoir pourquoi vous vous êtes mis en colère. Réponse à une situation blessante ou agaçante, la colère reflète votre insatisfaction, votre frustration, votre incompréhension et dans le cas de deuil, elle peut exprimer la tristesse.

En réalité, la colère est surtout l’expression d’une peur et représente en fait une attitude de défense. Lorsque vous vous mettez en colère, faites une introspection et cherchez bien à l’intérieur de vous la véritable raison de votre ire. Vous verrez que votre colère est l’expression d’une peur : celle de l’inconnu par exemple, d’une perte, de l’échec, ou encore de l’humiliation, de l’estime ou de l’amour. Derrière toute émotion se cache un besoin. Ainsi, la colère vous permet de répondre à un besoin de respect, de considération, de succès, de sécurité, etc. D’une certaine façon, c’est aussi un moyen de vous faire comprendre.

Se mettre en colère vous donne de l’énergie afin que vous puissiez réagir et vous mettre en action. Elle vous aide également à avoir une prise de conscience. De ce fait, la colère est un sentiment indispensable, puisqu’elle vous fait avancer et évoluer.

Colère et spiritualité

Émotion primaire comme la joie et la tristesse, la colère est considérée comme utile à l’homme pour se défendre et se faire respecter.

Comme tout le monde possède une façon propre à lui de l’exprimer, la colère peut se manifester de différentes manières. Si certaines personnes utilisent l’agressivité et la violence pour faire comprendre qu’elles sont mécontentes et en colère, d’autres vont plutôt se murer dans le silence.

Il y a également quelques individus qui ne savent pas comment exprimer leur colère et d’autres qui arrivent à la maîtriser. Mais est-il bon ou mauvais d’éprouver de la colère ? Quelle est la véritable nature de la colère ?

En spiritualité, la colère est vue comme étant une énergie particulière capable de dominer toute autre émotion. Cependant, elle n’est pas marginalisée dans la vie spirituelle, qui la considère comme étant utile à votre évolution spirituelle. Cela est même terrible de s’interdire de ressentir la colère, car cela signifie que vous refoulez vos émotions et passez au déni, ce qui est pire.

Étouffer la colère vous expose alors à des dommages spirituels, physiques et psychiques. La colère possède du coup un sens spirituel.

  • Source de changement et de développement

La colère se déroule en général en deux étapes: vous ressentez d’abord une réaction émotionnelle puis, celle-ci est suivie de sa libération, qui peut prendre diverses formes.

Tout au long de votre parcours spirituel, vous serez confronté à ces différents aspects de la colère que ce soit à l’intérieur de vous ou auprès des gens qui vous entourent. Dans tous les cas, vous devez apprendre à utiliser la colère pour vous mettre en action et évoluer.

Moteur de beaucoup de changements et d’engagements, la spiritualité voit en la colère un moyen efficace pour évoluer, prendre conscience de soi-même et atteindre un état de spiritualité plus élevé.

  • Connaissance de soi-même

Après vous être mis en colère, vous devez toujours méditer et analyser les sources de cette émotion. Cela vous permet de vous connaître un peu plus et de changer ou de modifier ce qui n’est pas bon pour la version de vous que vous voulez atteindre.

En fait, comprendre votre colère vous permet de renforcer votre unité interne. Vous comprendrez mieux vos comportements, vous saurez exactement quels sont les sujets qui vous tiennent à cœur, quels sont les motifs qui vous font révolter, etc.

  • Une passion à canaliser

La colère peut rendre aveugle. Vous avez peut-être déjà été le témoin d’une expression violente et dangereuse de la colère dans votre vie. Cette émotion est si puissante qu’il est essentiel de savoir la contrôler au risque de détruire son entourage, mais surtout de s’autodétruire.

Mais vous savez désormais qu’elle est également essentielle à votre évolution spirituelle. Par conséquent, vous devez apprendre à la canaliser, à l’exprimer sans vous faire du mal ni faire du mal à autrui.

isabelle-dupuy-heure-miroir
Isabelle Dupuy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.