• Menu
  • Menu
mission d'être de lumière

Quelle est la mission d’un être de lumière ?

Aujourd’hui, avec le développement de l’internet, on commence à beaucoup entendre parler de ces gens qu’on appelle êtres de lumière. Peut-être en avez-vous entendu parler. Il se peut que vous en soyez un sans en avoir conscience. Dans cet article, nous allons essayer d’éclaircir la raison d’être de ces êtres et de leur mission.

Qu’est-ce qu’un être de lumière

On définit comme être de lumière les entités célestes chargées de veiller sur un être humain et de le guider vers son bonheur. Dans diverses religions, ils portent des noms comme des anges, des guides, des esprits de la nature ou autre. Les êtres de lumières sont les porteurs des messages célestes pour éclairer le chemin des hommes.

Sur terre il y a aussi ces gens qui s’éveillent à un niveau supérieur de conscience et qui deviennent des porteurs de bonheur et de paix à l’humanité. On les appelle aussi des êtres de lumière ou plus précisément des travailleurs de lumières. Ces êtres de lumières ne sont pas des élus, ce ne sont pas des classes spécifiques supérieures au reste de l’humanité. Théoriquement ce sont des aboutissements de longs cycles d’incarnations et d’évolutions spirituelles.

Beaucoup parmi ces êtres n’ont même pas conscience de leur nature. Certains, à cause de l’appel qu’ils ressentent ou à cause de circonstances fortuites, s’acquittent de leur mission sans se reconnaître. Il y en a d’autres qui, parce qu’ils ne sont pas informés, souffrent de leurs différences toute leur vie. Il y en a encore qui se savent différents, mais ils résistent à l’appel de l’esprit à s’élever et vivent des tumultes encore plus violents dans leur quotidien.

Quoi qu’il en soit, ces êtres, lorsqu’ils développent et laissent éclater la lumière en eux, deviennent des sources du bonheur pour leurs pairs. On se sent en paix, en sécurité et rarement malheureux lorsqu’on est près d’eux.

Les occupations des êtres de lumière

Les êtres de lumières ont pour principale mission d’aider les autres. Ils le font spontanément ou parfois le subissent par un désir intense en eux. Comme ils apportent le bonheur et œuvrent pour guider l’humanité, ils s’acquittent de leurs tâches par des milliers de moyens différents. Cependant, il y a quand même quelques missions spécifiques auxquelles on retrouve fréquemment les travailleurs de lumière.  Cette liste n’est pas exhaustive, mais rend compte des occupations les plus répandues.

  • Il y a les Guérisseurs qui se chargent de soigner les maux de la terre: physique, mental, spirituel ou émotionnel. Ce sont souvent les plus empathiques. Ensuite il y a les Transmetteurs, qui neutralisent toutes les énergies négatives et obscures de la terre. La lumière qui émane d’eux rétablit l’équilibre de l’univers.
  • Il y a les Rêveurs et voyants, qui ont réussi à ouvrir leur troisième œil. Ils perçoivent les illusions terrestres et voient l’autre plan. Ils se servent de leur don pour inspirer l’évolution humaine. Il y a aussi les Messagers qui reçoivent des conseils et prescriptions des esprits, du divin ou des êtres supérieurs. Certains écrivains et blogueurs en font partie.
  • Il y a les Guides d’ascension. Ils enseignent les moyens pour vaincre les pièges de l’illumination et aident à l’ascension. Ce sont souvent les personnes les plus proches de l’illumination et qui enseignent les maîtres spirituels. Il y a aussi les Marcheurs de Lumière, qui se chargent d’incarner la lumière sur terre. Ils soutiennent l’humanité en période chaotique et apportent toujours l’espoir.
  • Ensuite il y a les Gardiens des portes qui se chargent de créer ou d’ouvrir des portes dimensionnelles pour faire passer plus d’amour et de lumière. Comme nous l’avons dit, les activités où sont impliqués les êtres de lumières sont nombreuses. Parmi les grandes variétés, il y a encore les Unificateurs, les Manifestants, les Titulaires de Plans Divins, les Guides du chemin, etc. que nous ne détaillerons pas ici.

La somme des travaux de tous ces êtres est l’aide qu’ils apportent à l’humanité pour qu’il y ait plus de lumière que de ténèbres sur terre.

Le syndrome du travailleur de lumière

La vie d’un être de lumière, une fois qu’il a passé le tumulte de l’indécision, n’est pas fait de bonheur. Certes, il est désormais en paix avec lui-même et sa lumière le guide, mais beaucoup sont victimes de ce qu’on appelle le syndrome du travailleur de lumière.

La mission d’un être de lumière exige beaucoup d’implications personnelles. Le souci est que parfois, ils doivent choisir entre la connexion avec le niveau supérieur de la conscience et celle d’avec la terre. Nombreux ont peur de devoir abandonner leur source de revenus au profit de leur paix intérieure.

Quoi qu’il en soit, ce qu’il faut savoir c’est que l’opposition radicale entre le spirituel et l’ancrage terrestre n’existe pas. Tout est question de priorité. Savoir garder l’équilibre et surtout de concilier les deux pour qu’ils se servent mutuellement est le secret de l’épanouissement.

isabelle-dupuy-heure-miroir
Isabelle Dupuy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.