• Menu
  • Menu
Insécurité

Qu’est-ce que l’insécurité et comment la gérer ?

L’insécurité est l’un des obstacles qui nous empêche d’avancer dans la vie. Les personnes souffrant d’insécurité ont tendance à avoir plusieurs problèmes invisibles aux autres.

En général, l’insécurité engendre un manque de confiance en soi qui peut avoir de lourdes conséquences dans plusieurs domaines. Les origines de l’insécurité peuvent être liées à des maladies comme la paranoïa, l’anxiété ou le narcissisme. Par ailleurs, les causes peuvent être extérieures. Elles peuvent être dues à un événement traumatisant dans le passé d’une personne.

L’insécurité, c’est quoi ?

L’insécurité est un sentiment d’insuffisance à l’origine d’une faible confiance en soi ou d’une incapacité à gérer ou à traverser une situation. Les personnes qui ressentent ce sentiment sont souvent accompagnées d’une anxiété constante sur leurs propres objectifs. En outre, elles ressentent une incapacité à entretenir des relations avec les autres.

Ces personnes sont appelées « les insécurités ». Ils se distinguent des autres par leurs pensées négatives sur leurs capacités et leurs compétences. Ce sont ces perceptions de soi négatives qui engendrent l’anxiété. Ainsi, les insécurités s’accompagnent de ce sentiment d’insécurité en permanence dans tous les défis auxquels ils font face jour après jour.

L’insécurité intérieure se manifeste dans des endroits spécifiques : au travail, en amoureux ou en famille. Les insécurités ne se sentent pas à la hauteur professionnellement. Certains ressentent un sentiment d’abandon venant de leur être aimé. D’autres se sentent remplacés et toujours en adversité avec d’autres.

Comment se manifeste ce sentiment d’insécurité ?

L’insécurité émotionnelle a un impact négatif sur l’établissement d’une relation saine avec autrui. Elle entrave non seulement le domaine personnel mais aussi professionnel et scolaire. A cet effet, les insécurités ont de grandes probabilités d’avoir de mauvais résultats au travail et à l’école. Cela cause ensuite des humeurs négatives, de l’hypertension et plusieurs symptômes somatiques chez les individus.

En ce qui concerne les relations sociales, les insécurités sont souvent sujets à s’éloigner des gens inconsciemment. Cet isolement conduit à des problèmes comme la dépression, la démence et l’anxiété sociale.

Nous avons tous une voix critique que nous portons à l’intérieur. Cette dernière influence nos actes et nous pousse à montrer des attitudes négatives dirigées vers nous-mêmes. Cette voix agit comme un mauvais entraîneur. Elle a tendance à nous ralentir, nous rabaisser ou nous rendre plus mal dans notre peau.

Au travail

Cette voix nous accompagne partout. Elle se spécialise dans un domaine en particulier : professionnel, relationnel ou personnel. En d’autres termes, à cause de cette voix, nous pouvons ressentir une insécurité avec l’être aimé mais pas au travail et vice versa.

Si au travail nous ressentons cette insécurité, elle conduit à des attitudes d’auto-sabotage envers notre propre personne. En général, cela surgit lorsque nous avons de vieilles pensées qui nous montrent à tort que nous sommes incompétents, ou que nous ne sommes pas le mieux placé pour recevoir un mérite. La voix peut nous murmurer intérieurement :

  • Pour qui te prends-tu ?
  • Tu n’y arriveras jamais.
  • Personne ne t’aime.
  • Tu ne seras jamais embauché.

Sur le plan social

L’insécurité émotionnelle dans un couple est la plus connue. Elle est généralement due à une mauvaise expérience antérieure. Même si nous restons au fait que c’est du passé, certains souvenirs surgissent de temps en temps. Ils réveillent des insécurités auparavant enfouies.

Ressentir cette insécurité émotionnelle et écouter notre voix critique entraîne souvent une réticence à s’engager. Pour certains, elle favorise les sentiments de possessivité et de jalousie. Souvent, ces voix nous murmurent :

  • Ne t’accroche pas.
  • Il mérite mieux que toi.
  • Vaux mieux être seul.
  • C’est ta faute.

Comment gérer l’insécurité ?

Plusieurs clés peuvent vous aider à surmonter l’insécurité. Cependant, dans le cas où les sentiments d’insécurité deviennent un énorme blocage qui vous empêche d’avancer dans la vie, il est préférable de faire appel à un psychologue. Dans le cas où vous avez encore assez de confiance en vous et que vous pensez pouvoir gérer la situation, voici quelques clés pour y arriver.

  • Analyser votre voix critique : pour ce faire, écrivez vos pensées et tout ce qui se forme autour d’elle. Ensuite, faites appel à votre logique et à votre sens de raisonnement derrière ces murmures.
  • Concentrez-vous sur vos perceptions : exposez toutes vos réactions et cherchez leur origine.
  • Adoptez d’autres perspectives : analyser une situation et une réaction comme si vous regardez un film. Mettez-vous à la place d’un spectateur pour avoir un raisonnement objectif.
  • Evaluer les effets de l’insécurité : examinez à quel point l’insécurité vous affecte-t-elle. Ainsi, cette méthode vous aidera à mettre de côté petit à petit les différents types de pensées.
  • Etablir un plan : un plan vous aidera à adopter les comportements efficaces pour dégager le sentiment d’insécurité. Pour cela, rédigez et fixez des dates réalistes pour chaque comportement.
  • Croire en ses capacités : personne ne le fera pour vous si vous n’êtes pas prêt à le faire pour vous-même. Pour cela, faites en sorte que vos qualités et vos défauts soient complémentaires.
  • Enfin, évitez les comparaisons avec les autres.
isabelle-dupuy-heure-miroir
Isabelle Dupuy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.