• Menu
  • Menu
Estime-de-soi

S’accepter et s’apprécier : 11 façons d’embrasser qui vous êtes

Les personnes qui ont une bonne estime d’eux-mêmes sont avantagées par rapport aux autres. Leur vie parait plus simple, ils sont plus aimés par leur entourage et ils supportent mieux la pression. Avoir une bonne estime de soi commence par le fait de savoir s’aimer soi-même.

Loin d’un égocentrisme maladif et destructeur, le véritable amour de soi est celui qui nous pousse vers le meilleur de nous-mêmes. Voici onze conseils pour vous aider à atteindre cet amour de soi sain.

Connaissez-vous

Pour pouvoir s’aimer, il faut commencer par se connaître. Prenez du temps pour vous voir de l’extérieur, et voyez si vous pouvez vous aimer s’il vous arrive un jour de vous rencontrer.

La première chose à faire est de prendre du temps pour faire le point sur vous-même. Faites-le le plus sérieusement possible. Cherchez sur internet ou dans des bibliothèques des guides pour être objectif. Identifiez vos forces, vos faiblesses, vos qualités et vos défauts. Ceux qui se connaissent bien ont forcément un soi fort et solide, ils peuvent s’aimer facilement.

Ensuite, la deuxième chose à faire est de vous concentrer sur vos forces. Si vous avez un atout ou un talent particulier, investissez sur son renforcement. Pour accéder à un niveau élevé d’une activité, le talent ne suffit pas. De plus, renforcer les choses pour lesquelles nous sommes forts fait plaisir !

Le troisième conseil est de faire de vos faiblesses une force. Profitez-en pour bien enraciner en vous l’idée que rien n’est parfait. Lorsque vous arrivez à assumer vos faiblesses, vous êtes sur la bonne voie pour avoir un amour de soi sain.

Quatrième conseil : investissez dans les activités où vous êtes forts. Une fois votre force identifiée, transformez-la en action. Vous aurez l’impression de réellement changer le monde.

Ayez confiance en vous

Pour pouvoir s’aimer et s’accepter facilement, il faut aussi avoir confiance en soi-même. Savoir que nous avons pu, à un moment dans le temps, être meilleurs que ce que nous pensons est un facteur important d’amour de soi.

Le cinquième conseil est de vous pousser à sortir de votre zone de confort. Ceux qui se connaissent bien tendent à ne jamais dépasser leurs limites. Pour avoir ce plaisir d’être surpris par notre capacité, il faut savoir sortir de ce qui nous met à l’aise.

Le sixième conseil est de savoir accepter les compliments. Les personnes qui ont eu une carence affective pendant l’enfance ont beaucoup de mal à gérer les compliments. Sachez que ce ne sont que des récompenses naturelles par rapport à la valeur de votre réalisation.

Il faut d’ailleurs savoir aimer vos réalisations. Peu importe leur impact réel sur le monde, ce que vous avez accompli est important.

La huitième chose à faire pour avoir une bonne estime de soi est de se relever de ses échecs. Lorsque vous avez échoué, faites en sorte que ce soit seulement une étape. Ceux qui ont réussi quelque chose après s’être relevés de plusieurs échecs ont plus de fierté par rapport à ceux qui ont réussi plus facilement.

N’ayez pas peur des autres

Pour pouvoir s’aimer, il faut savoir sortir de cette tendance maladive à rechercher l’approbation des autres. Souvent le désamour pour soi commence par la déception par rapport à notre image que les autres nous renvoient.

La neuvième chose à faire est donc de bien identifier ses amis. Les personnes qui ont une faible estime de soi tendent à viser les points négatifs des autres. Ils voient systématiquement le négatif plus que le positif. Si possible, préférez la compagnie de ceux qui perçoivent le contraire.

Le dixième conseil est d’ailleurs de savoir accepter les critiques. Sachez que vous n’êtes pas parfait. Même si vous êtes la personne la plus qualifiée dans une activité, vous n’êtes pas exempts de reproches. De plus, sachez que très souvent, les critiques ne sont pas des attaques personnelles, elles visent surtout à vous rendre meilleur.

Enfin, sachez relativiser les attaques personnelles. En vérité, ces attaques ne sont jamais projetées vers vous, ce sont plutôt des tentatives de libération de ce qui se passe en eux. Faites en sorte que ces attaques ne vous touchent pas et ne vous rendent pas amer par rapport à vous-même.

isabelle-dupuy-heure-miroir
Isabelle Dupuy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.